12 raisons pour lesquelles les forêts sont importantes

Chris Simoens
07 août 2018
Pour de nombreuses personnes, les forêts sont loin de la réalité quotidienne. Pourtant, leur valeur est inestimable et elles sont indispensables pour atteindre les Objectifs de Développement durables (ODD). Glo.be nous l'explique en 12 points.

1. Les forêts sont une source de revenus et d'emplois

La valeur économique des services fournis par les arbres du monde entier est estimée à 16,2 milliards de dollars. Ils assurent également un emploi à plus de 13 millions de personnes. Les services consistent, outre l’approvisionnement en eau et air purs, en de nombreux produits incontournables, notamment bois (construction, meubles, papier, énergie), résines, fruits, miel, ingrédients nécessaires à la fabrication de médicaments, cosmétiques et détergents... sans oublier le secteur du tourisme. Aujourd'hui encore, environ un tiers de la population mondiale dépend des forêts et des arbres pour ses besoins quotidiens, surtout pour cuisiner et se chauffer.

Squelette en bois d'une maison
© iStock

2. Les forêts hébergent 80 % de toute la biodiversité terrestre

Les animaux, plantes, champignons et bactéries fournissent des services indispensables à la nature et à la survie de l'homme. Ils ont également une valeur économique inestimable.

 

3. Les forêts sont d'une importance vitale pour notre santé

Gardiens de la biodiversité terrestre, les arbres constituent un réservoir de plantes médicinales et d'ingrédients nécessaires à la fabrication de médicaments. Près de 75 % des médicaments les plus prescrits renferment des composants provenant des forêts. Sans parler de l'effet curatif de l'eau et de l'air purs et les bienfaits des promenades dans les bois.

Un okapi dans une forêt.
© Kim Gjerstadt

4. Les forêts nous prodiguent de l'oxygène

Un arbre feuillu adulte produit assez d'oxygène pour 2 à 10 personnes. Sans oxygène, la vie telle que nous la connaissons est impossible. Bien que le plancton végétal des océans apporte au moins la moitié de l'oxygène mondial, les forêts jouent également un rôle clé.

 

5. Les forêts garantissent 75 % de l'eau douce dans le monde entier

Là où les arbres poussent, l'eau de pluie s’infiltre plus facilement dans les profondeurs du sol. De cette manière elle approvisionne les nappes phréatiques, les sources et les rivières. En haute altitude, les forêts de nuages peuvent capter l'humidité du brouillard et des nuages.

 

6. Les forêts régulent les précipitations du monde entier

Le maintien de régimes de précipitations normaux dépend fortement des forêts. Non seulement parce qu'elles permettent l'évaporation d'une grande quantité d'eau, mais aussi parce qu'elles libèrent des particules biologiques telles que les pollens et les spores fongiques, qui servent de noyaux de condensation pour la formation de gouttes de pluie ou de cristaux de neige. Les forêts côtières attirent l'air humide des mers et le mènent vers les terres intérieures plus sèches. Les effets peuvent s'observer à des milliers de kilomètres. Les forêts sont donc essentielles en ces temps de changement climatique, les périodes de sécheresse devenant plus longues et plus nombreuses.

 

Trois personnes d'une tribu indigène avec le visage peint.
© WWF

7. Les arbres et les forêts sont des climatiseurs naturels

Sous les cimes des arbres, la température est sensiblement plus basse que dans les espaces ouverts ou en ville. Les arbres utilisent en effet l'énergie solaire pour permettre à l'humidité de s’évaporer. Un seul arbre a un effet rafraîchissant similaire à celui des climatiseurs de deux ménages moyens. De ce fait, la température en surface des zones boisées peut être jusqu'à 20°C plus basse que celle des bâtiments ou de l'asphalte des routes.

 

8. Les forêts freinent le réchauffement de la terre

Les forêts constituent les plus grands réservoirs de carbone, après les océans. Plus nombreuses sont les forêts, moins il y a de CO2 dans l'atmosphère et plus le réchauffement de la terre est faible. Ces bénéfices s'ajoutent à l'effet de refroidissement naturel des forêts (voir point 7). Environ 18 % du réchauffement actuel de la terre est dû à la disparition de forêts.  

Une forêt de mangrove en Thailande
© Shutterstock

9. Les forêts nous protègent des catastrophes

Il y a moins d'inondations dans les zones forestières, notamment parce qu’un volume beaucoup plus important d'eau s'infiltre dans le sol en cas de fortes pluies. Cette eau ne s'écoule donc pas directement dans les rivières. Les forêts de mangrove protègent les côtes des tsunamis et limitent également le risque de glissements de terrain, d’avalanches et de tempêtes de sable.

 

10. Les forêts et les arbres nous offrent un sol fertile

Grâce aux forêts, une quantité moindre de particules fertiles du sol s'écoulent en cas de précipitations. Les racines des arbres font remonter les substances nutritives des profondeurs du sol vers la surface. Les feuilles mortes nourrissent le sol et la vie qui y grouille.  

Fruits de la rose sauvage (boutons de rose).
© Shutterstock

11. Les forêts purifient le sol, l'eau et l'air

Les plantes d'appartement, mais aussi les forêts assainissent l'air des polluants, entre autres du monoxyde de carbone, du dioxyde de soufre, du dioxyde d'azote et des particules fines. Elles peuvent également aider à purifier les sols pollués.

 

12. Les forêts contribuent à notre bien-être

Le vert rend heureux, et les forêts encore plus. L'atmosphère d'un bois est apaisante.  

 

En savoir plus

Préférez les forêts à la climatisation

La situation des forêts du monde 2018 (explique pourquoi les forêts sont importantes pour atteindre la plupart des ODD)

 

Sources principales

http://www.un.org/esa/forests/ et Mother Nature Network

 

 

Forêts Climat Environnement
Retour Planète
Imprimer
Dans la même thématique - Article 3 /4 Socio Bosque lutte contre la déforestation en Équateur