Action pour une informatique scolaire à "faible coût, faible consommation et faible maintenance"

Stefanie Buyst
31 juillet 2017
Comme la plupart des écoles du Togo, les écoles du canton montagneux de Kuma manquent de beaucoup de moyens. Comment peut-on sans ces moyens combattre l’absentéisme scolaire, motiver les garçons et les filles et leur donner les connaissances qui leur permettent d’envisager l’avenir avec confiance ?

Je me sens comme un illettré du 21e siècle, parce que je ne sais pas utiliser un ordinateur.

C'est de cette phrase, d’un professeur de français et d'histoire au Collège de Kuma Tokpli, que tout est parti.

C'est au hasard d'un voyage au Togo que l'idée est née. Nous voulions familiariser les jeunes et leurs enseignants aux technologies d’information et de communication via une infrastructure durable et facile à utiliser.

Après quelques mois de préparation, nous avions déjà récolté plus d’une tonne de matériel prêt à être utilisé; de quoi installer une première salle informatique scolaire avec 25 stations de travail, un réseau local, une imprimante, un projecteur, des tableaux interactifs, etc

Je me sens comme un illettré du 21e siècle, parce que je ne sais pas utiliser un ordinateur.

Du "Centre Informatique de Kuma" à INITIC

Le "Centre Informatique de Kuma" a ouvert ses portes en octobre 2012 dans un petit bâtiment agricole désaffecté et rafraîchi par une équipe du village. Après l'installation de circuits électriques sécurisés, d'un réseau local et de matériel, les premières sessions d'initiation ont pu débuter.

Depuis, nous avons installé deux autres salles informatiques à Kuma Adamé et au Collège St-Esprit de Kpalimé. Nous avons fourni une formation à une douzaine d'enseignants et à plus d'un millier de jeunes. Avec le soutien financier de quelques amis, d'Enfance Tiers Monde et de la Ville de Nivelles, nous avons aménagé à Tokpli une salle informatique permanente dans un petit bâtiment. Les enseignants de bien au-delà de Kuma pourront aussi découvrir ce que peuvent apporter les TIC en milieu scolaire.

Un premier bilan

Quatre ans plus tard, la plupart des jeunes de Tokpli de plus de 12 ans  – et bien d'autres jeunes des villages voisins – ont franchi le cap de l'initiation à l'ordinateur et ont acquis des compétences numériques que l'on considère ici comme "élémentaires". Certains ont approfondi leurs connaissances et envisagent une carrière professionnelle en informatique.

Notre but est d'étendre l'expérience à d'autres écoles du Togo, en dehors du canton de Kuma. Nous avons donc rebaptisé notre action INITIC ("Initiation aux TIC").

Le futur

L' "INITIC" va désormais mettre en place des salles informatiques scolaires équipées de nano-ordinateurs à "faible coût, faible consommation et faible maintenance", tels que les Raspberry Pi. Ils sont en effet plus durable et économique que des ordinateurs "mis à la retraite" en Europe qui peuvent tomber en panne et entraîner des frais trop importants.

Une jeune fille pointe un texte à l’écran
© INTIC

Nos objectifs sont de rassembler les fonds nécessaires pour installer chaque année au moins une nouvelle salle dans une autre école du Togo. Le projet doit encourager d'autres communautés et organisations à adopter ce modèle d'infrastructure informatique scolaire.

Profitant d'un congé sabbatique, j'ai passé l'année scolaire 2013-14 à Kuma pour travailler exclusivement sur ce projet. J'y retourne maintenant 2 fois par an.

Les aspects les plus passionnants sont bien sûr les préparations avec la communauté locale, la formation des jeunes et la promotion des échanges entre enseignants des écoles partenaires. L'instant magique, c'est celui où l'on voit les yeux des jeunes briller de joie quand ils maîtrisent une nouvelle compétence, et c’est pour cela que nous nous investissons !  

D Laloux

 

Qui ?

Dominique Laloux, enseignant en informatique.

Quoi ?

INITIC : une action indépendante au Togo qui met des salles informatiques à disposition  des écoles.

Pourquoi ?

Faciliter l'acquisition par les jeunes Togolais de compétences numériques encore trop souvent inaccessibles.

 

Numérisation Togo
Retour au dossier
Imprimer
Dans la même catégorie - Article 16 /22 Belgium versus Burkina Faso