Red Tusoco: le tourisme durable en Bolivie

Sarah Marlier
09 juin 2017
Malgré les coûts pour l’environnement, les voyages touristiques décollent. De nouvelles perspectives de développement s’ouvrent ainsi dans les régions défavorisées. Un programme de la Coopération belge au Développement, le Trade for Development Center, soutient le tourisme durable. Il finance Red Tusoco, une ONG bolivienne, devenue un moteur économique incontournable pour la Bolivie.

 

Red Tusoco : une ONG bolivienne pleine de promesses 

L’ONG Red Tusoco - une sorte de coupole de 22 petites entreprises nationales de tourisme - a développé en Bolivie une nouvelle offre pour un tourisme durable.Le tourisme durable présente en effet de nombreux avantages, et Red Tusoco l’argumente en détail aux voyageurs : croissance économique, création d’emplois, réduction de la pauvreté, utilisation réfléchie des ressources naturelles, protection de l'environnement et des trésors culturels, … Un fameux contraste avec les formules proposées par les agences touristiques conventionnelles dont le but principal est de faire du profit

L’ONG propose différents circuits touristiques intégrant la rencontre de la population bolivienne et la découverte de la nature.

Les touristes peuvent ainsi découvrir la vie quotidienne des agriculteurs, des artisans ou bien encore partager l'hospitalité de la communauté indigène et leur gastronomie exotique, ...

 

Red Tusoco propose également diverses activités bénévoles afin que les touristes puissent contribuer au développement local. Il va de soi qu’un touriste qui choisit de voyager durable, s'engage à respecter non seulement les habitants du pays mais également leur environnement.

Red Tusoco veut avant tout améliorer la qualité de vie de la population bolivienne. Le tourisme durable est source d’emplois et de revenus. De plus, certaines activités sont gérées par les habitants en collaboration avec une entreprise touristique agréée, ce qui profite directement à l'économie locale. Il est donc essentiel que le patrimoine naturel et culturel soit préservé. Ce n’est qu’ainsi que les touristes et les Boliviens pourront en profiter durablement.

Des touristes dans une réserve naturelle montagneuse
© Red Tusoco

Les attractions boliviennes subjuguent le grand public

Sandro Saravia, responsable de Red Tusoco explique : « Nous combinons l’offre touristique des différentes communautés présentes en Bolivie avec les attractions nationales les plus époustouflantes. Nous espérons ainsi attirer les touristes. Pour cela, nous travaillons avec des hôtels dans différentes villes, mais également avec les entreprises de transport, les restaurants, … Petit à petit, nous avons instauré une relation « client » avec les entreprises touristiques, ce qui facilite les réservations, paiements, annulations, … Ces avantages permettent de percevoir de petites commissions de vente et de créer des emplois. »

Et la Bolivie a beaucoup à offrir ! Les touristes peuvent naviguer sur le lac Titicaca, qui est le plus long lac d’Amérique du Sud, , se promener sur la célèbre et mythique île du soleil. Parcourir un vaste désert de sel, découvrir des volcans, Et bien plus encore ! Des paysages à faire rêver.

Red Tusoco organise également du rafting, canopée, randonnée, escalade, gastronomie, danse, musique, artisanat, etc… Outre toutes ces activités, l’organisation offre un échange authentique entre les touristes et la communauté bolivienne.

Red Tusoco organise ses activités autour de deux principes : la solidarité et la communauté.

À travers ses actions, cette organisation encourage le peuple bolivien et les touristes à être solidaire les uns envers les autres. L’organisation lutte pour une répartition plus équitable des avantages économiques. Mais encore, l’organisation permet à la communauté paysanne de participer plus activement dans la gouvernance locale et nationale de Bolivie.

Une autre de ses actions vise à améliorer l’offre des petites entreprises touristiques encore fragiles. Au cours de ces dernières années, Red Tusoco a élaboré des codes de conduite pour le tourisme communautaire solidaire en Bolivie. À l’aide d’un manuel, l’organisation espère augmenter la qualité des services touristiques, et ainsi sensibiliser tant les touristes que les habitants.

Touristes à bord de petits bateaux
© Red Tusoco

Davantage de touristes

Le soutien du Trade for Development Center (TDC), un programme de la Coopération belge au Développement, a été très apprécié. Les membres de l’équipe de Red Tusoco ont développé leurs compétences en gestion. Ce qui a permis d’augmenter la qualité des services proposés par l’organisation.

« Depuis l’arrivée du tourisme durable en Bolivie, de plus en plus de voyageurs sont attirés par notre pays.  Ils réagissent positivement à notre tourisme solidaire et au nouvelles attractions inhabituelles. Ils sont très intéressés par les diverses activités liées aux cultures des villes d’accueil. Malgré cela, le nombre de touristes reste en-deça de nos attentes », nous confie Mr Saravia.

Il y a quelques années, Red Tusoco proposait une enquête de satisfaction aux touristes qui visitaient les communautés de Bolivie. Ces derniers mois, le format a été standardisé pour tous, avec le soutien de la Coopération belge au développement. Désormais, il est plus facile de recueillir et de classifier ces informations. Dans chacune des 22 entreprises partenaires, il y a également un livre d’or à remplir par les touristes. Ces deux sources d’informations aident Red Tusoco à améliorer ses services.

Red Tusoco projette une augmentation de ses ventes de 22 % par an. Le nouveau projet aura un impact positif au niveau économique, social et environnemental en Bolivie. Les petites entreprises locales augmenteront leurs revenus et de nombreux jobs seront créés. En outre, le personnel sera formé aussi bien que possible.

Vous désirez passer de belles vacances tout en œuvrant au bien-être d’une communauté entière ? Vous faire plaisir tout en aidant les autres ? C’est désormais possible grâce au tourisme durable.

 

Une femme en costume traditionnel bolivien pose devant un lac
© Red Tusoco
Un jeune homme en montain bike dans la montagne
© Red Tusoco
Illusion d’optique. Une jeune femme semble manger de petits êtres humains sortis d’un pot en plastique
© Red Tusoco
Bolivie Tourisme durable
Retour Economie
Imprimer
Dans la même thématique - Article 10 /11 Le tourisme à la rescousse de la biodiversité