Une nouvelle politique de développement pour l’UE

Chris Simoens
10 février 2017
L'Union européenne renouvelle sa politique de développement sur la base des Objectifs de Développement durable (ODD). Elle souhaite également donner un nouvel élan à ses partenariats avec les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) à partir de 2020.

Les ODD offrent un cadre global dans lequel tous les pays s'engagent à éradiquer la pauvreté et à poursuivre le développement durable d’ici 2030. L'UE a joué un rôle décisif dans la définition des ODD et souhaite donc tout mettre en œuvre pour les atteindre.

Par conséquent, la politique de développement de l'UE (‘EU consensus on development’) est adaptée aux ODD et s’articule plus particulièrement autour de trois axes :

1. Agir davantage 

L'UE met surtout l'accent sur des secteurs clés tels que l'égalité des genres, la jeunesse (enseignement, entreprenariat, emplois décents ...), les investissements, l'énergie (renouvelable) durable et l'action climatique. La priorité est donnée au rôle du développement dans des problèmes mondiaux interdépendants. Le développement peut ainsi contribuer à une paix stable et à une bonne gouvernance ainsi qu’à gérer la migration en abordant les causes profondes.

2. Agir mieux

L'UE s’efforce de mieux coordonner ses actions de développement avec les États membres. Elle se concentrera davantage sur les résultats et la cohérence politique. Des interventions dans un domaine se répercutent en effet sur d'autres secteurs.

3. Agir autrement

Le développement va au-delà de « l'aide publique au développement » (APD). Les pays partenaires doivent de plus en plus souvent générer leurs revenus (impôts) et les dépenser de manière efficiente. Les investissements du secteur privé contribuent également au développement. Les pays les moins avancés et les pays fragiles nécessitent peut-être davantage une aide classique, mais l'UE souhaite mettre en place un partenariat fondé sur l’assistance technique, le partage de connaissances et les bonnes pratiques avec les pays à revenus intermédiaires.

Cotonou

L'UE souhaite également renouveler son partenariat avec les 78 pays ACP à partir de 2020. Ce partenariat ACP est incorporé dans l'accord de partenariat de Cotonou (2000-2020). L’objectif était de contribuer au maintien de pays pacifiques, bien gouvernés, prospères et résilients aux frontières européennes.

Le partenariat ACP a conduit à une meilleure compréhension mutuelle, une pacification du continent africain, une réduction de la pauvreté, une plus grande sécurité alimentaire et une augmentation des échanges commerciaux entre les deux parties.

Les ODD inspireront de nouvelles pistes dans le partenariat, en mettant l'accent sur le changement climatique, l'approvisionnement énergétique durable, l'ancrage de la démocratie, de nouvelles opportunités économiques et la migration. De plus, les régions voisines des pays ACP entreront davantage en ligne de compte.

La politique de développement de l'UE est intégrée à la « Stratégie globale pour la politique étrangère et de sécurité » de l'UE. La Belgique se félicite de cette approche intégrée et salue la large représentation des priorités politiques belges.

Plus d'informations sur http://europa.eu/!Gr93CX

 

 

Union européenne Coopération belge au Développement Politique de développement Objectifs de développement durable
Retour au dossier
Imprimer
Dans la même catégorie - Article 23 /29 50 ans de coopération au développement au Pérou