Lecture rapide

Alexander De Croo blogue depuis New York - 18/9

Alexander De Croo
18 septembre 2017
Le vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au Développement Alexander De Croo participe cette semaine à l’Assemblée générale des Nations unies. Pour le nouveau Glo.be, il rédige chaque jour un blog sur ses expériences à New York.

New York, lundi 18 septembre 2017 – Glo.be lance aujourd’hui son nouveau magazine en ligne, alors que les chefs d’État et de gouvernement affluent à New York pour assister à la 72e Assemblée générale des Nations unies. Deux événements qui à première vue n’ont pas de rapport l’un avec l’autre… Et pourtant si.

Le point commun entre ces deux événements, ce sont les Objectifs de Développement durable (ODD) qui sont au cœur du nouveau Glo.be et de l’assemblée des Nations unies cette semaine. C’est quoi les ODD ? Ce sont les dix-sept objectifs qui visent à éradiquer l’extrême pauvreté d’ici l’horizon 2030, à protéger notre planète et à accélérer le développement humain à travers le monde. Des objectifs ambitieux mais réalisables si chacun y met du sien et surtout si nous changeons d’approche!

Dans le peloton

Cet été, j’ai eu la chance de présenter au nom de notre pays le premier rapport de la Belgique sur l’état d’avancement des ODD. Et ce rapport révèle que deux ans après la définition des ODD, notre pays a déjà pas mal progressé, surtout dans le domaine du développement international, où nous changeons tout à fait d’approche pour nous inscrire dans la nouvelle philosophie des ODD, résolument mise sous le signe des droits de l’Homme.

Le premier rapport belge a été salué au niveau international. Le Réseau des Solutions pour le Développement Durable, présidé par l’économiste de renom Jeffrey Sachs, a classé notre pays à la douzième place mondiale du nouvel Indice SDG. Nous ne ménageons pas nos efforts pour encore grimper dans le classement SDG au cours des prochaines années.

Columbia University

Dans les prochains jours, je voudrais vraiment continuer sur cette lancée positive ici à New York. Ce matin, à l’invitation de Jeffrey Sachs, je prendrai la parole à l’Université de Columbia devant des milliers de personnes et j’évoquerai la façon dont nous pouvons réaliser les ODD et surtout comment nous les financerons. Il faudra s’y prendre autrement. Nous devons abandonner l’approche dite “input”, basée sur les dépenses et sur l’idée que tout va bien tant que nous dépensons suffisamment d’argent.

“One of the great mistakes is to judge policies and programs by their intentions rather than their results”. Il y a longtemps que cette citation de Milton Friedman me parle. Elle s’applique à de nombreux domaines, et aussi à la politique de développement. On ne peut réduire le débat sur le développement à un bon sentiment ou au pourcentage de notre produit intérieur brut que nous affectons à un domaine. Je suis impatient d’entrer dans ce débat qui promet d’être passionnant. 

 

Alexandre De Croo parlant à Global Citizen
© Glo.be

En scène pour Global Citizen

J’ai aussi hâte d’être au Global Citizen Live! ce soir. La chanteuse Annie Lennox y recevra le prix George Harrison Award qui couronnera son engagement de longue date en faveur de l’UNICEF, d’ONUSIDA et d’Amnesty International, entre autres. J’aurai l’occasion, avec d’autres personnalités politiques, des artistes et des militants, de monter sur scène pour parler des ODD. Je garde un souvenir extraordinaire de ma précédente expérience au Global Citizen. En juillet dernier, j’ai plaidé pour les droits des femmes dans un stade comble, aux côtés de Coldplay et de Pharell Wiliams à Hambourg. VTM Nieuws en avait alors fait le récit suivant. 

 

Ce soir, je serai sur scène pour parler de l’un de mes autres « dadas » : les nouvelles technologies numériques au service du développement et de l’aide humanitaire. Si nous misons plus sur l’innovation et les nouvelles technologies – je pense par exemple aux drones humanitaires – nous pourrons sauver plus de vies humaines. Au nom de la Belgique, j’annoncerai un engagement important. Vous en saurez plus demain!

Des filles et des femmes plus fortes!

Un autre rendez-vous important est au programme cet après-midi avec les ambassadeurs de She Decides, des personnes qui  s’engagent activement en faveur du mouvement et militent pour les droits des filles et des femmes, en particulier pour leurs droits sexuels et reproductifs.

La Belgique joue un rôle de premier plan depuis le lancement du mouvement She Decides. En mars, j’ai organisé à Bruxelles la première conférence internationale She Decides, en réaction à l’annonce faite par le nouveau président américain Trump, de mettre fin au soutien aux organisations œuvrant pour les droits sexuels et reproductifs des filles et des femmes. Nous sommes parvenus à récolter, avec plus de 50 pays et organisations, 181 millions d’euros de fonds supplémentaires pour que les filles et les femmes aient un meilleur accès au planning familial, aux moyens de contraception et à un avortement en toute sécurité.

Au Bénin, Goedele Liekens tend un bébé à Alexander De Croo
© Glo.be

Six mois plus tard, le mouvement She Decides est plus solide que jamais. Bientôt, nous nous réunirons pour débattre de la façon dont nous pourrions encore renforcer le mouvement et surtout l’autonomie des femmes et des filles. Ce jeudi, j’organise avec mes collègues du Bénin et du Sénégal un événement aux Nations unies sur le rôle du big data et des technologies pour améliorer l’accès aux services de planning familial. Pour mener à bien ce débat, nous pourrons compter sur la présence de Goedele Liekens, ambassadrice de bonne volonté du FNUAP, le Fonds des Nations unies pour la Population. Je vous en dirai plus à ce sujet dans les prochains jours.

Il me reste à vous souhaiter bonne lecture de ce nouveau Glo.be en ligne. À demain !

 

Alexander De Croo,

Vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au Développement

Nations unies