Lecture rapide

La Belgique investit dans l’égalité des genres pour les jeunes enfants en Afrique

VVOB
28 février 2019
L’organisation de développement VVOB – éducation pour le développement a développé une boîte à outils qui aide les enseignants de maternelle en Afrique à combattre les stéréotypes de genre. VVOB peut compter sur le soutien de la Coopération belge au Développement.

 

Des recherches internationales montrent que les enfants ont déjà adopté des stéréotypes sexistes à l’âge de sept ans. Parce que des stéréotypes inconscients peuvent se glisser dans l’approche et l’utilisation de la langue des enseignants de maternelle. Cela peut se faire par des phrases telles que « les durs à cuire ne pleurent pas » ou « qu’est-ce que tu es une gentille petite princesse ».

Ces idées sur ce que signifie être un homme ou une femme peuvent avoir des conséquences négatives sur le développement futur des enfants. Surtout pour les filles. C’est pourquoi VVOB veut combattre les stéréotypes de genre dès le plus jeune âge. Ils le font à l’aide de la boîte à outils GRP4ECE (« Gender-responsive pedagogy for early childhood education »).

Concrètement, cette boîte à outils fournit des conseils pratiques et des astuces aux enseignants de maternelle pour combattre de manière ludique les comportements et les idées stéréotypés en fonction du genre. « L’éducation joue un rôle important dans la formation des stéréotypes de genre », explique Sven Rooms, Directeur général de la VVOB. « Armés de notre boîte à outils, les enseignants de maternelle veillent à ce que les jeunes enfants n’aient pas à subir les stéréotypes sexistes restrictifs et à ce qu’ils puissent s’épanouir pleinement ».

Le vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au Développement Alexander de Croo soutient pleinement la boîte à outils : « Trop souvent, les stéréotypes liés au genre font obstacle à l’autonomisation des filles et des femmes. Inconsciemment, les enfants sont poussés vers un certain choix d’études, une certaine profession, un certain revenu. Cela perpétue l’inégalité et la discrimination. Avec une boîte à outils comme celle de la VVOB, nous éliminerons les stéréotypes sexistes nuisibles dès le plus jeune âge et donnons aux filles de réelles chances égales ». 

La boîte à outils a déjà été partagée avec 400 décideurs politiques en Afrique du Sud. Elle sera utilisée pour la première fois en Zambie, puis à plus grande échelle en Afrique.

Consultez la boîte à outils ici.

 

À propos de VVOB

 

VVOB – éducation pour le développement soutient les ministères de l’éducation en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud pour améliorer la qualité de leurs systèmes éducatifs. VVOB est  cofinancée par les gouvernements belge et flamand, la Commission européenne et d’autres donateurs internationaux.

 

Éducation Genre
Article suivant Œuvrer à un meilleur avenir pour les filles & garçons