Lecture rapide

La Belgique s’engage en matière de droits de l’homme

Julia Moisan
17 novembre 2017
Dans le cadre de la 72ème Assemblée générale de l’ONU qui se tient du 19 au 25 septembre 2017 à New York, la Belgique s’engage à poursuivre ses efforts en matière de défense des droits de l’homme.

Parmi les causes à défendre, notre pays s’est engagé à lutter contre l’exploitation et les abus sexuels commis par le personnel des missions de l’ONU. D’une part, le cadre législatif a été renforcé afin de répondre aux hautes normes et d’agir au niveau de la prévention et de la répression de tels agissements. D’autre part, notre pays a souscrit au pacte du Secrétaire général de l’ONU et s’engage ainsi à prendre des mesures concrètes et à intensifier ses efforts dans ce domaine.

La Belgique a également renforcé son engagement dans la protection des enfants dans les conflits armés. Une promesse qui pourra davantage se concrétiser si la Belgique obtient un siège non permanent au Conseil de Sécurité.

Enfin, notre pays a rejoint l’alliance mondiale contre le commerce de biens utilisés pour la peine capitale et la torture. Cette réglementation prévoit notamment d’interdire ce commerce et d’exercer des contrôles à l’exportation des biens susceptibles d’être utilisés à des fins de torture ou de peine de mort. Par ailleurs, la Belgique a annoncé qu’elle accueillerait en février 2019, à Bruxelles, le septième Congrès mondial contre la peine de mort.

 

Pour plus d’informations visitez :

https://diplomatie.belgium.be/fr/newsroom/nouvelles/2017/les_operations_de_maintien_de_la_paix_doivent_proteger_les_civils_et_les_plus_vulnerables

https://diplomatie.belgium.be/fr/newsroom/nouvelles/2017/la_belgique_reste_en_premiere_ligne_de_la_protection_des_enfants_dans_les_conflits_armes

https://diplomatie.belgium.be/fr/newsroom/nouvelles/2017/la_belgique_au_sein_de_alliance_mondiale_contre_le_commerce_des_instruments_de_torture

 

Droits de l'homme Nations unies Politique belge