Lecture rapide

La Belgique vient en aide aux habitants de Kasaï et aux victimes de Irma

Julia Moisan
02 octobre 2017
La FAO – un des partenaires essentiels en matière d’aide humanitaire - a reçu 500 000 euros pour le Kasaï et 300 000 euros pour les victimes de l’ouragan Irma.

 

La Belgique a fait don de 500 000 euros au Fonds spécial pour les activités d’urgence et de réhabilitation (SFERA), une aide considérable qui permettra de venir en aide à 5 000 ménages dans la région du Kasaï.

Depuis août 2016, cette crise humanitaire a plongé la région dans la misère, laissant ses habitants souffrir de la faim et forcés de se déplacer. De plus, les villages et champs ont été incendiés, ce qui a provoqué la perte d’un grand nombre de denrées alimentaires ainsi que d’outils aratoires.

L’aide de notre gouvernement servira à rétablir les capacités productives et organisationnelles pour que les villageois produisent leurs aliments et soient rapidement autonomes, en leur apportant d’une part les outils nécessaires à la production et d’autre part les semences maraîchères de qualité nécessaires pour se nourrir et reconstituer un stock alimentaire.

Par ailleurs, la Belgique se mobilise également pour venir en aide aux victimes de l’ouragan Irma qui a durement touché le nord-est des Caraïbes, en offrant 300 000 euros.

L’ouragan a non seulement détruit de nombreuses cultures, machines et infrastructures destinées à l’agriculture, mais il a également bouleversé le système de la pêche ainsi que le sous-secteur de l’élevage, mettant à mal toutes les populations qui dépendent de ces secteurs.

Alors que des experts sont dépêchés à Cuba, en République Dominicaine, en Haïti ainsi que dans les Caraïbes pour évaluer l’étendue des dégâts, l’aide de notre gouvernement est cruciale pour couvrir dans l’immédiat les besoins des communautés touchées par cette catastrophe naturelle. Sans cette aide précieuse, la sécurité alimentaire ainsi que la situation générale se détérioreraient.  

Aide humanitaire RD Congo Caraïbes
Article suivant La Belgique fait face aux besoins humanitaires