Lecture rapide

La pomme de terre au menu à Cusco

Joël Ngwaba Benjamin
14 juin 2018
L’Amérique du Sud a accueilli pour la première fois le 10ème Congrès mondial de la pomme de terre, à Cusco au Pérou. Après l’Amérique du Nord, l’Europe, l’Afrique du Sud, la Chine et la Nouvelle-Zélande,  c’est le tour du berceau de la pomme de terre d’accueillir à bras ouverts cet évènement.

 

Le Congrès mondial de la pomme de terre a lieu tous les 3 ans. Pour cette année, l’évènement a donné rendez-vous à plus de 800 experts, scientifiques et représentants de l’industrie de la pomme de terre dans la ville historique de Cusco. En même temps se déroulait aussi le 18ème Congrès latino-américain de la pomme de terre (ALAP), qui a également réuni des étudiants, des chercheurs, des entrepreneurs, des producteurs et d'autres acteurs de la chaîne de valeur. En ce qui concerne le Congrès mondial de la pomme de terre, un programme riche en débats, en échange d’informations, en découvertes et en innovations utiles a été prévu, pour le développement de la production au niveau mondial. La biodiversité, la sécurité alimentaire et la production et le business de la pomme de terre étaient au cœur de débats et d’échanges entre les différents participants. Tels sont les thèmes principaux traités au cours de cet évènement.

Ce 10ème congrès a été une excellente vitrine pour promouvoir l'utilisation durable de la biodiversité de la pomme de terre en mettant l'accent sur son utilisation en élevage, sa relation avec la santé et la  nutrition et les défis de la conservation in-situ. Ce cadre d’échanges a permis aussi d’aborder la sécurité alimentaire en touchant les aspects sur le développement variétal, la biotechnologie, la lutte contre les ravageurs et les maladies, la gestion des cultures et des semences et le changement climatique. Par ailleurs, la consommation et les marchés, les technologies post-récolte et de traitement et les innovations culinaires ont également alimenté le débat sur le business de la pomme de terre.

La délégation belge – dont le secteur de la pomme de terre représenté par Belgapom - a profité de l’aspect business afin de nouer des contacts internationaux et d’apprendre de nouvelles techniques de production.

Si cet évènement a réuni plusieurs experts, scientifiques et représentants de l’industrie de la pomme de terre venus de tous les horizons, la Belgique, elle aussi, a été représentée. Cela affirme sa qualité d’exemple d’aide au développement au travers des pommes de terre. La délégation belge – dont le secteur de la pomme de terre représenté par Belgapom - a profité de l’aspect business afin de nouer des contacts internationaux et d’apprendre de nouvelles techniques de production. Les recherches et les résultats de ce congrès donneront sans doute une autre dimension à la culture belge de pommes de terre.

Dossier pommes de terre

Le stand de la Belgique au congrès
© Ambabel Pérou
Pérou Pommes de terre Sécurité alimentaire
Article suivant Le Pérou, berceau de la pomme de terre