Lecture rapide

L’alimentation est un droit moral

Chris Simoens
21 mai 2019
Dans une vidéo, Emmanuel Amoakwah (Ghana), diplômé de l'université de Gand (UGent), explique ses efforts pour réduire la pauvreté et la faim dans son pays. Cette vidéo lui a valu la première place d'un concours organisé par la Faculté de bio-ingénierie de l'UGent (20 mai 2019).
 

« L’alimentation est le droit moral de tous ceux qui sont nés dans ce monde. » Par cette phrase, le Ghanéen Emmanuel Amoakwah introduit la vidéo qu'il a présentée au concours de la Faculté de bio-ingénierie de l'UGent. Cette dernière voulait ainsi récompenser les anciens étudiants qui s'engagent pour un monde meilleur, en se servant des connaissances qu'ils ont acquises dans le cadre de leurs études. L'accent était mis sur des Objectifs de Développement durable (ODD) spécifiques.

Portret van Emmanuel Amoakwah
Emmanuel Amoakwah

De 2006 à 2008, Emmanuel Amoakwah a suivi le Master en Physical Land Resources (ressources physiques des sols) de l'université de Gand, pour lequel il a obtenu une bourse de VLIR-UOS. Depuis lors, il s'efforce d'accroître la productivité des petits agriculteurs dans son pays. « La relation entre l'agriculture, d’une part, et la croissance et le développement économiques, d’autre part, ne saurait être suffisamment mise en avant, en particulier en Afrique subsaharienne », dit-il. « Les agriculteurs gagnent peu parce que leurs récoltes sont insuffisantes. La principale raison est que la terre n’est pas correctement exploitée. Par conséquent, la santé des sols se détériore fortement. »

 

Ses recherches doctorales lui ont montré que le biochar peut restaurer les sols tropicaux altérés. Le biochar est un type de charbon obtenu par la décomposition de matières organiques à haute température. Il essaie actuellement de lutter contre une maladie dévastatrice pour les choux.

 

Voir sa vidéo (4').

 

 

Ghana Agriculture
Article suivant Le lait local : un potentiel énorme pour l’Afrique de l’Ouest