Lecture rapide

Les enfants migrants et réfugiés en Belgique prennent la parole

UNICEF BelgIque/België
06 mai 2018
Aujourd’hui, de nombreux jeunes qui ont fui leur pays ont trouvé refuge chez nous. Qui sont-ils? Et qu’ont-ils à dire sur ce qui les a poussés à partir de chez eux? Ou sur leur accueil en Belgique?

 

Dans le cadre du projet "What Do You Think", UNICEF Belgique a donné la parole à 170 enfants et jeunes réfugiés entre 6 et 20 ans, venus de 36 pays, qui habitent en Belgique. Ils ont partagé leurs expériences de vie, leur histoire, évoqué la route et ses obstacles ainsi que la violence de la fuite. Ceci pour que nous les comprenions mieux. Ces enfants migrants et réfugiés sont reconnaissants envers la Belgique car ils s’y sentent en sécurité et au calme. Ils sont aussi heureux de pouvoir y être scolarisés. Cependant, le plus difficile à vivre pour eux reste la longueur et la complexité de la procédure d’asile, qu’ils décrivent comme non adaptée aux enfants, ainsi que la vie dans les grands centres d’accueil.

"Je n'arrive pas à me concentrer sur mes études ; ça me pèse tellement de ne pas savoir ce qu'il adviendra de moi après la procédure. Que se passera-t-il avec ma famille ?" - Garçon, 17 ans, Afghanistan.

Suite à ces entretiens avec les enfants, UNICEF Belgique va formuler des recommandations au Comité des droits de l’enfant des Nations Unies à Genève. En parallèle, les enfants ont également émis leurs propres recommandations. Parmi celles-ci, on retrouve celle liée à la procédure d’asile. Les jeunes demandent qu’elle soit limitée dans le temps et qu’ils puissent bénéficier d’un meilleur accompagnement du tuteur ou de l’avocat. Une autre recommandation porte sur le centre d’accueil. Les enfants ont besoin de calme, de repos ainsi que d’écoute au sein de structures plus petites que celles déjà existantes.

N’oublions pas que ces enfants migrants et réfugiés sont d’abord et avant tout des enfants, indépendamment de leur statut migratoire.

Droits de l’Enfant Migrants