Lecture rapide

"Parce que la solidarité internationale passe par ma commune!"

Paul Ernoux
01 mars 2018
La commune d'Oupeye vient de fêter en 2017 une décennie de coopération internationale communale avec la ville de Gourcy au Burkina Faso.

 

Gourcy est une commune de plus de 80.000 habitants qui doit gérer un territoire grand comme un quart du territoire de la Province de Liège. Elle est située à 140 km au nord-ouest de la capitale, Ouagadougou.

La commune d'Oupeye est fière d’appartenir à ces quelques 10 % de communes wallonnes qui ont décidé de se lancer dans une initiative dédiée aux municipalités à travers le Programme fédéral belge de Coopération internationale communale.

Notre motivation essentielle se fonde sur l’ADN de toutes les communes ou collectivités locales: la solidarité!

Cette coopération a pour objectif de partager les expériences de gestion et d’organisation au sein de nos communes et d’aider notre commune sœur dans sa démarche de démocratie locale. En effet, la commune de Gourcy n’existe que depuis 2006. Le processus décentralisation au Burkina Faso restant assez récent, elle ne dispose dès lors que de peu d’expérience, que ce soit au niveau technique, administratif ou politique. De plus, l’instabilité politique liée au renversement du pouvoir central en place en 2015 n'a guère facilité l’exercice de la démocratie.

Face à ces difficultés, nous tentons de mener à bien différents projets sur le terrain qui ont comme dénominateur commun : "une commune plus efficace et porteuse de projets visant à améliorer la qualité de vie de ses citoyens". Ainsi, après avoir apporté son appui à Gourcy en matière de propreté publique, Oupeye œuvre aujourd’hui à la modernisation de l’état civil, aussi bien en termes de gestion que de construction de locaux adaptés.

Si l’appui financier de la Coopération belge est important, avec un taux de subsidiation de 100 % des dépenses, Oupeye ne ménage quant à elle pas ses efforts en termes de mise à disposition des ressources humaines nécessaires à la conduite de tels programmes.

Partager les réalités de terrain de son partenaire, qu’il soit au Nord ou au Sud, permet, d’un continent à l’autre, de mieux comprendre les contraintes qui s’imposent à chacun. La solidarité internationale devient dès lors une évidence, comme celle qui unit les habitants d’Oupeye entre eux au travers de la commune.

C’est aussi ce pari de la solidarité au-delà des frontières d’Oupeye que se sont lancés les membres bénévoles de la commission solidarité d’Oupeye en mettant sur pied "l’opération sirop". Ces derniers consacrent du temps et de l’énergie aux enfants de nos écoles et ceux de Gourcy. Ils emmènent dans le courant du mois de septembre les enfants des écoles d’Oupeye dans nos beaux vergers basses tiges en les sensibilisant aux difficultés d’accès à l’eau des enfants de Gourcy. La récolte des poires tombées aux pieds des arbres est transformée en sirop. La vente des pots de sirop a permis de financer le forage d’un puit au lycée et la réhabilitation d’une dizaine de puits, permettant ainsi l’accès à l’eau à plusieurs centaines d’enfants de Gourcy.

 

Paul Ernoux, Echevin des Affaires humanitaires, Commune d'Oupeye

Burkina Faso Gouvernance