Lecture rapide

Quel bilan pour les Objectifs de développement durable?

Romain Guns
24 août 2018
Trois ans après l’introduction des Objectifs de développement durable (ODD) par les Nations Unies, nous faisons le bilan et évaluons les progrès accomplis. Nous revenons sur certains points essentiels du Forum de haut niveau de 2018 à New York.
 

Le forum a pris fin le 18 juillet dans une atmosphère d’optimisme et d’urgence pour les domaines où des efforts supplémentaires sont nécessaires. Des points positifs ont également émergé, tels que l'amélioration de la qualité de vie des populations dans le monde, la baisse de la mortalité maternelle et infantile et la diminution du nombre de mariages forcés en Asie du Sud. Que les jeunes filles puissent bénéficier d'une éducation de qualité, d'une meilleure santé et qu'elles puissent participer à la vie de la communauté est un pas en avant pour l'égalité des chances.

Malgré les progrès, le monde a plus que jamais besoin d’initiatives. En raison de l'escalade des conflits et de l'intensification des catastrophes naturelles, la famine mondiale a augmenté pour la première fois. Selon les Nations Unies, plus de 670 millions de personnes vivront sans électricité d'ici 2030 et 9 résidents urbains sur 10 respireront de l'air pollué par les émissions de gaz carbonique. À cela s’ajoutent le changement climatique, la détérioration de l’environnement et surtout la perte de biodiversité et la déforestation sans cesse croissante.

Néanmoins, les participants ont complété le forum sur une note positive. De plus, ils ont créé de nouveaux partenariats pour les ODD et ont renforcé les partenariats existants. Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a déclaré: « La coopération au développement est le seul moyen de relever les défis complexes et imbriqués auxquels nous sommes confrontés. » Il est nécessaire aujourd'hui d'avertir la population mondiale des dangers du déclin de la biodiversité et de l'environnement et faire un pas en arrière dans la technologie. Parce que, selon Guterres, la technologie est un couteau à double tranchant: elle peut nous aider à atteindre nos objectifs, mais elle peut aussi renforcer les inégalités.