Lecture rapide

Tintigny active au Bénin depuis 10 ans

Anne-Marie Devahif & Bruno Dargenton
10 août 2018
En octobre 2018, la commune de Tintigny (Province du Luxembourg) fêtera ses 10 ans de partenariat avec la commune béninoise de Djidja dans le cadre du Programme de Coopération internationale communale (PCIC). Le PCIC, qui comptait 5 communes au Bénin entre 2009 et 2016, voit aujourd'hui une douzaine de communes s'y investir! Mais revenons-en à ce partenariat liant Tintingy et Djidja depuis une décennie maintenant…

 

Djidja est l’une des 77 communes que compte le Bénin, et se situe à 150 km au nord/ouest de Cotonou, dans le département du Zou. Cette commune rurale est répartie en 12 arrondissements et se compose de 97 villages pour une population de +/- 123.000 habitants; sa superficie est de 2.184 km², ce qui équivaut à la province de Luxembourg. L’activité principale de la commune est l’agriculture et c’est pour cela qu’on la surnomme le "grenier du Zou".

 

Le PCIC, géré par l'Union des Villes et Communes de Wallonie (UVCW) pour le compte de la Coopération belge au Développement, a pour objectif, au Bénin, d’apporter un soutien aux finances locales par la mise en place d’outils efficaces. Cela permettra aux communes partenaires de mobiliser les ressources fiscales en vue d’augmenter leurs capacités d’investissement et de faire face à leurs dépenses courantes. Les deux outils mis en place sont la création d’un registre foncier (cadastre des propriétés) et l’informatisation de l’état civil afin de permettre une meilleure gestion du registre de la population et son actualisation permanente (naissances, mariages, décès,…). Des campagnes de sensibilisation sont d'ailleurs menées sur l’importance de la déclaration des naissances pour que tout individu possède un acte de naissance, voyant de ce fait son existence, et donc son accès à la citoyenneté, reconnus.

 

Dans la continuité de ce projet, Tintigny assiste Djidja dans la gestion de ses ressources humaines et la sécurisation de ses données; les actions sont mises en place en toute cohérence avec la politique nationale en ces matières.

 

Depuis le début de ce partenariat, une grande place a toujours été réservée, à travers l'ensemble de nos activités:

 

  • au renforcement des capacités tant techniques qu’intellectuelles;
  • à la sensibilisation auprès des populations sur l’importance du registre foncier et de la déclaration des naissances;
  • à un travail de lobbying  auprès des instances supérieures sur le PCIC;
  • à la recherche de bailleurs de fonds tant pour un appui financier que pour trouver ensemble des synergies d'actions dans un souci de rationalisation tant pécuniaire qu'humaine.

 

Hors projets PCIC, le partenariat communal concrétise d’autres actions grâce à l’octroi de subsides d'origines diverses (Wallonie-Bruxelles International, Province du Luxembourg, Commune de Tintigny) et/ou en partenariat avec d'autres acteurs (agglomération Seine-Heure en Haute-Normandie, Hôpital Sans Frontières (HSF),…). Parmi ces (nombreuses) actions, on peut épingler:

 

  • divers projets en lien avec l'eau: la gestion des eaux de ruissellement sur le bassin versant du Zou en collaboration avec l'agglomération Seine-Heure, un projet de sensibilisation des populations sur la consommation d'eau potable et l'entretien d'ouvrages et l'équipement de 3 adductions villageoises de groupes électrogènes, ayant permis l'alimentation en eau de 12.000 personnes, la construction de retenues d'eau, le forage d'un puits, …
  • la construction ou rénovation de divers bâtiments: bibliothèque, maison des jeunes, toits d'écoles envolés, hangars et latrines sur un marché, abattoir,..
  • des équipements divers: achat de kits solaires, envoi de matériel médical pour des centres de santé avec l'appui d'Hôpital sans Frontières, modernisation d'une radio locale, équipement de foot,…

 

Enfin, à côté des divers projets développés à Djidja, se tiennent également nombre d'actions d'éducation au développement à Tintigny, qu'il s'agisse d'échanges entre les Conseils communaux des enfants, d'expos photos et d'artisanat béninois à l'occasion d'événements tels que l'opération 11.11.11, les petits-déjeuners Oxfam, la Journée Cooper-Afrique ou d'articles dans la presse…

 

Par le montage, la mise en œuvre et la réalisation de ces projets, nous essayons de mettre en place des moyens efficaces, des projets porteurs visant à améliorer la qualité de vie des citoyens de notre commune partenaire. Par nos diverses actions, nous tâchons de répondre aux Objectifs de Développement durable (ODD). (Voir icones ci-dessus).

 

Nous espérons que les communes béninoises voisines de notre partenaire s’imprégneront des actions menées, réalisées et des outils mis en place chez notre partenaire afin de développer et créer des synergies qui feront effet boule de neige pour le bien-être et le développement du Bénin.

 

Voir aussi: la présentation du partenariat Tintigny-Djidja sur le site de la Commune de Tintigny

Bénin Eau