Lecture rapide

Trias Tanzanie vient au secours des Masaï

Koen Symons - Trias
10 avril 2018
La vidéo ci-dessous montre comment l’ONG Trias tente de stimuler l'esprit d'entreprise des Masaï.

 

Dans le nord de la Tanzanie, la survie des éleveurs semi-nomades de la tribu des Masaï est une lutte constante. Pour les aider à renforcer leurs activités économiques, Trias a introduit dans cette région aride la notion de coopérative, y compris auprès des femmes, qui jouent traditionnellement un rôle subalterne chez les Masaï. Avec l’aide de Trias, 350 banques communautaires qui mettent leurs microcrédits et produits d'épargne au service de l'émancipation de 7 150 femmes ont gagné en professionnalisme.

L'augmentation de la croissance démographique constitue une autre source de préoccupation : la terre est devenue une denrée rare. En conséquence, le nombre de conflits violents entre agriculteurs et éleveurs semi-nomades augmente. Ces luttes bloquent peu à peu les routes migratoires des éléphants, des girafes, des zèbres et d'autres animaux sauvages. Trias réunit autour de la table les Masaï et les autres acteurs impliqués afin d’élaborer des plans d'aménagement du territoire. Entre-temps, 25 000 hectares de pâturages menacés ont été protégés.

Vidéo = anglais, sous-titré en néerlandais

Tanzanie Entreprenariat
Article suivant « Nous devons ouvrir le marché bio péruvien »