Lecture rapide

Une première mondiale en Belgique: des drones pour localiser les mines souterraines

Helena Spriet
21 novembre 2019
Handicap International, en collaboration avec Mobility Robotics, a localisé pour la première fois des mines souterraines à l'aide de drones.
 

Des recherches sur cette technologie sont menées depuis février, grâce au soutien de la Coopération belge au Développement. L’objectif ? Réduire la durée des opérations de déminage et rendre le travail des démineurs moins dangereux. « C’est une petite révolution pour le secteur du déminage humanitaire ! », déclare Xavier Depreytere, chef du projet pour Handicap International.

 

Un travail plus précis et plus sûr

« Depuis plusieurs mois nous testons l’utilisation de drones pour accélérer la détection des mines dans les zones contaminées. Aujourd’hui, nous allons encore plus loin en localisant les mines enfouies dans le sol, » explique Xavier Depreytere. Les drones sont équipés d’une caméra infrarouge pour mesurer les différences de température. Lors des essais dans une zone désertique du Tchad, de tels drones ont pu localiser la présence de mines antipersonnel et antichar.

« En identifiant de manière plus précise les mines qui se trouvent sous terre, nos équipes de déminage peuvent travailler de manière plus ciblée et plus sûre, » souligne Xavier Depreytere. La prochaine étape consiste à trouver des ressources supplémentaires pour effectuer encore plus de tests.

 

La Coopération belge au Développement

Au Tchad, plus de 100 millions de mètres carrés ont été infestés par des mines et des restes de guerre explosifs. Depuis septembre 2018, Handicap International expérimente l’utilisation des drones pour localiser les mines dans le nord du Tchad, dans le cadre du projet Odyssée-2025, financé par la Coopération belge au Développement.

 

100 millions de mines dans le monde entier

Plus de 100 millions de mines enfouies sous terre représentent toujours une menace pour les civils dans plus de 60 pays. Elles ralentissent le développement des pays qui en sont infestés. Handicap International et ses partenaires prévoient de déminer 3 millions de mètres carrés au Tchad d'ici 4 ans.

 

Lisez aussi Des drones pour un déminage plus sûr

 

Aide humanitaire Déminage
Article suivant Une école de 23 000 élèves réfugiés