Lecture rapide

La technologie au secours des rhinocéros en Afrique du Sud

Stefanie Buyst
01 décembre 2016

Enseignement, soins de santé, protection de la nature, agriculture: ces domaines ont tout à gagner du numérique. Voici un exemple.

Fin avril 2016, deux géants de la technologie ont uni leurs forces pour protéger les rhinocéros d’Afrique du Sud. La corne de ces animaux menacés rapporte beaucoup d’argent. La demande augmente surtout en Asie, où on leur attribue des vertus médicinales. Conséquence : chaque année, plus de mille rhinocéros sont victimes du braconnage.

Afin de combattre ces pratiques abusives, Dimension Data et Cisco ont lancé un projet-pilote dans une réserve naturelle à la frontière du parc Kruger. Leur objectif est de se concentrer sur les personnes dans la réserve, et non sur les rhinocéros eux-mêmes. Les animaux ne sont ni chassés ni pucés et ne sont donc pas affectés. Grâce à des innovations de haute technologie (vidéo-surveillance, drones avec caméras infrarouges, screening biométrique des visiteurs, capteurs traceurs de véhicules), les gardiens et les agents de sécurité peuvent surveiller toute activité humaine dans et aux abords de la réserve. Un réseau numérique les maintient en contact mutuel grâce à des appareils portables partout dans le parc. Ils peuvent ainsi repérer les braconniers avant qu’ils ne blessent les rhinocéros et intervenir directement. À long terme, cette technologie servira ailleurs en Afrique, voire dans le monde, afin de protéger d’autres animaux menacés.

www.dimensiondata.com

Numérisation Conservation de la nature
Article suivant Évaluer via tablette pour améliorer la qualité des hôpitaux